Traitement de la sciatique en ostéopathie

La sciatique est une douleur fréquente souvent intense, pouvant durer des semaines et devenir très handicapante.
L’ostéopathie peut vous apporter un soulagement et prévenir les récidives.

Qu’est-ce que la sciatique ?

La sciatique (ou sciatalgie) est une douleur au niveau du nerf sciatique.

Cette douleur se caractérise par une sensation de « coup de jus » ou « courant électrique », suivant un trajet précis le long de jambe.
Cette douleur correspond au trajet du nerf sciatique dans la jambe : dans la fesse, puis à l’arrière de la cuisse et de la jambe, jusqu’au bord externe et inférieur du pied.

Trajet du nerf sciatiqueTrajet du Nerf sciatiqueDessin Michel Saemann – Nerf sciatique – Archives Larousse.fr

Plusieurs causes peuvent provoquer une sciatique :

  • Atteinte d’un disque inter-vertébral : une souffrance discale, voire une hernie discale, va venir irriter les racines nerveuses à proximité du disque.
  • Syndrome articulaire postérieur : des blocages mécaniques au niveau des articulations postérieures des vertèbres vont générer une inflammation du nerf à proximité.
  • Syndrome du piriforme : ce muscle, situé dans la fesse, peut être trop contracté et inflammé, et venir appuyer le nerf sciatique et l’inflammer.
  • Rétrécissement canal lombaire : cette pathologie touche surtout les personnes âgées.
  • Grossesse : la sciatique est une douleur fréquente pendant la grossesse, due à la prise de poids, au changement de posture et aux modifications du bassin.

Très souvent, la sciatique est associée à des douleurs lombaires. On parle alors de lombo-sciatique ou lombo-sciatalgie.

Facteurs de risques

  • Port de charges répétés
  • Position de travail
  • Sport intensif
  • Surpoids
  • Faiblesse des muscles abdominaux et/ou du périnée
  • Mauvais mouvement respiratoire
  • Troubles digestifs
  • Troubles de la sphère uro-gynécologique

Je souffre d’une sciatique, que faire ?

Consulter votre médecin traitant

Il est intéressant de consulter son médecin traitant afin d’avoir des examens complémentaires (radio, IRM) et un diagnostic.

Si vous avez de la fièvre, une perte de force au niveau des jambes ou une perte de force et de sensibilité au niveau des organes génitaux, contacter directement les urgences.

Consulter votre ostéopathe

Votre ostéopathe vous posera des questions précises et fera des tests orthopédiques et médicaux afin de définir quelle est la cause de votre sciatique.

Il effectuera ensuite des tests ostéopathiques pour savoir quelles structures de votre corps provoquent l’inflammation du nerf sciatique.

Votre ostéopathe va s’appliquer à traiter les restrictions de mobilité des vertèbres et à diminuer les tensions des muscles lombaires et du bassin. Il pourra notamment traiter le muscle piriforme si celui-ci en a besoin.
L’ostéopathe redonnera également de la mobilité aux articulations de votre bassin, et de votre jambe toute entière.
Si besoin, il traitera également les tensions de la sphère abdominale, des organes digestifs et des organes du petit bassin.
La mobilité du thorax et du diaphragme sera aussi testée et traitée, la biomécanique de cette zone étant intimement liée aux lombaires.
Un travail crânio-sacré (traitement de l’axe du crâne jusqu’au bassin, sur la dure-mère) pourra également être effectué.

Quelques conseils pour éviter les crises de sciatique

  • Revoir la position au travail
  • Corriger son positionnement lors de port de charges lourdes (éviter de se pencher vers l’avant, mais plutôt descendre sur ses jambes, porter la charge le plus près possible de soi, bien au milieu, etc.)
  • Corriger son alimentation, afin d’éviter un surpoids et éviter les aliments pro-inflammatoires.
  • Pratiquer le gainage, pour renforcer la ceinture abdominale et les muscles lombaires
  • Faire des étirements, notamment du dos, du bassin et des membres inférieurs
  • Effectuer des exercices de respiration, afin de retrouver une bonne respiration thoraco-abdominale.

Tous ses conseils vous seront expliqués par votre ostéopathe lors de votre consultation.


A voir également : Quelques étirements pour diminuer la douleur sciatique : ICI et LA