Qu’est-ce que l’ostéopathie ?

L’Ostéopathie, créée par Andrew Taylor Still en 1874, est une médecine manuelle, qui s’emploie à déterminer et à traiter les restrictions de mobilité qui peuvent affecter l’ensemble du corps.

L’Ostéopathe, par une palpation rigoureuse et une écoute des tissus,  cherche ces restrictions, et les corrige par le biais de différentes techniques.

Il  aide le corps à retrouver un état de santé, afin de soulager les symptômes du patient.

« L’ostéopathie est une science, un art et une philosophie »  

Andrew Taylor Still, Autobiographie 

L’Ostéopathie repose sur 4 grands concepts :  la globalité, l’interrelation structure-fonction, l’homéostasie ou auto-régulation et la loi de l’artère suprême.

 Globalité

L’ostéopathe va considérer l’humain comme un tout, et non comme un ensemble de pièces détachées à réparer.

Toute les parties du corps sont dépendantes les unes des autres.

Votre ostéopathe cherche dans tout votre corps la cause de votre douleur. C’est pour cette raison qu’il peut traiter, par exemple, votre genou et votre crâne pour traiter votre mal de dos.

Inter-relation structure fonction

Dans le corps humain, chaque structure a une forme, une organisation, une élasticité, une densité, etc., en rapport avec sa fonction. La structure gouverne la fonction, et la fonction gouverne la structure.

Ainsi, s’il survient une modification de la structure, sa fonction ne pourra pas s’effectuer correctement. Inversement, si la fonction est défaillante, cela va avoir un impact sur la structure, qui va essayer de s’adapter à cette « nouvelle » fonction.

L’ostéopathe, à l’aide de ses différents tests, définit qui de la structure ou de la fonction pose problème, et adapte son traitement en fonction.

Homéostasie

L’homéostasie est le processus de régulation de l’organisme.

Le corps a une capacité d’auto-guérison. Pour STILL, « Le corps de l’homme est la pharmacie de Dieu », et la tendance naturelle du corps est le retour à l’équilibre.

Par ce principe, l’ostéopathe ne cherche pas à guérir le patient, mais à l’aider à retrouver cet équilibre, pour qu’il puisse se guérir lui-même.

Loi de l’artère suprême

Chaque partie de l’organisme a besoin, pour fonctionner, d’être nourrie correctement par les artères et ses déchets doivent être correctement évacués par les veines.

Ce concept est extrêmement lié aux trois précédents : le sang va irriguer la totalité du corps humain, d’une façon globale ; il a un rôle dans le bon fonctionnement de la structure et ainsi de sa fonction ; et c’est le sang qui permet à toutes les substances d’auto-guérison de se diriger vers la zone du corps qui le nécessite.

L’ostéopathe va donc rechercher à faciliter la circulation de ces fluides.