L’ostéopathie et les troubles digestifs fonctionnels

Beaucoup de personnes sont atteintes de troubles digestifs fonctionnels, générant des douleurs, un inconfort et pouvant avoir une incidence sur la vie personnelle et sociale.
L’ostéopathie peut vous apporter un réel soulagement.

Que sont les troubles digestifs fonctionnels ?

Les troubles digestifs fonctionnels sont des symptômes digestifs, sans lésion organique. Le fonctionnement de l’organe est déréglé, sans atteinte de sa structure.

Quelques exemples de troubles digestifs :

  • Brûlures d’estomac, avant ou après le repas
  • Remontées acides
  • Éructations
  • Nausées
  • Pesanteur après les repas
  • Ballonnements
  • Constipation
  • Diarrhées
  • Gaz
  • Douleurs abdominales après les repas

Quelques causes des troubles digestifs

  • Repas copieux
  • Alimentation déséquilibrée
  • Mauvaise mastication
  • Consommation de boissons gazeuses ou d’alcool
  • Emotions, stress
  • Mauvaise hydratation

Mais des tensions au niveau de votre corps peuvent aussi maintenir ces troubles, et c’est là que l’ostéopathie peut vous aider.

Comment agit l’ostéopathe ?

Après avoir réalisé un interrogatoire poussé sur vos symptômes et vos habitudes alimentaires, l’ostéopathe va tester votre corps et notamment votre abdomen.

En s’appuyant sur des connaissances anatomiques et physiologiques et sur une palpation fine et précise, votre ostéopathe va pouvoir traiter différentes structures.

Les organes digestifs en eux-mêmes

L’ostéopathe va traiter les éventuelles tensions ou densités au niveau de l’organe.

Les attaches ligamentaires des organes digestifs

Les organes sont reliés à des structures par des ligaments ou des membranes afin de les maintenir. Des attaches « rétractées » peuvent empêcher un bon mouvement des organes pendant les phases de digestion.

L’environnement et les plans de glissement de l’organe

Votre ostéopathe va traiter les structures adjacentes à l’organe : autres organes, muscles, etc. Des opérations anciennes au niveau de l’abdomen ou du petit bassin peuvent également avoir créée des adhérences sur ou autour de l’organe dysfonctionnel.

L’innervation de l’organe

L’innervation de l’organe -c’est à dire les nerfs envoyant des messages à vos organes pour fonctionner – est assuré par le système nerveux autonome.

Un blocage au niveau d’une vertèbre ou de la base du crâne peut irriter une ou plusieurs racines nerveuses destinées à l’innervation du système digestif.

L’ostéopathe va travailler sur les zones où émergent ou passent ses nerfs, afin de lever les irritations et  de faciliter les messages nerveux aux organes.

La vascularisation de l’organe

L’organe a besoin d’une bonne vascularisation, d’un bon débit de sang, pour fonctionner correctement. Comme pour les nerfs, votre ostéopathe va travailler afin d’enlever des éventuelles tensions autour des vaisseaux sanguins.

Mais aussi :

L’ostéopathe peut travailler sur la mâchoire afin de permettre une bonne mastication et donc une meilleure digestion.

Un travail sur le thorax et le diaphragme peut être indispensable également. En effet, lors des mouvements de la respiration, les côtes s’ouvrent ; le diaphragme s’abaisse pour faire entrer l’air dans vos poumons, puis remonte pendant l’expiration.  Ces mouvements du diaphragme participent à « brasser » l’abdomen et favoriser la digestion.
Un thorax peu mobile et un mouvement peu ample du diaphragme peuvent donc être également responsables d’une digestion lente.

Votre ostéopathe vous donnera également des conseils hygiéno-diététiques, et vous recommandera si besoin un suivi avec un nutritionniste pour un rééquilibrage alimentaire.

En pratique :

  • Exemple de traitement ostéopathique chez un patient souffrant de douleurs à l’estomac :

Travail sur l’estomac
Traitement de l’environnement : intestin grêle, péritoine (membrane tapissant l’abdomen), petit omentum et ligament gastro-colique (attaches ligamentaires)
Traitement du tronc cœliaque : branche de l’aorte abdominale, pour la vascularisation
Travail sur l’émergence du nerf vague à la base du crâne
Travail sur les nerfs orthosympatiques, émergeant au niveau des vertèbres thoraciques T6 à T9
Traitement du diaphragme : sa mobilité, ses insertions, son innervation
Travail de la jonction entre l’œsophage et l’estomac

Etc.

Cette liste est un exemple de traitement, elle ne constitue pas un protocole. Chaque patient est différent et votre ostéopathe réalisera un traitement spécifique en fonction de vos signes, votre historique et des zones en dysfonctions de votre corps.

➡ Prendre RDV avec votre ostéopathe 

En cas de doute, de grosses douleurs, d’aggravation rapide des symptômes ou de l’état général (fièvre, fatigue, perte d’appétit), consulter votre médecin généraliste.