Déroulement de la consultation

Une consultation d’Ostéopathie dure environ 45 min.

 

La consultation débute par l’anamnèse, ou interrogatoire

L’ostéopathe pose différentes questions afin de :

  • Comprendre la douleur, le motif de consultation du patient.
  • Connaitre “l’historique” du patient :  Il recherche les antécédents médicaux, chirurgicaux, traumatiques, familiaux, etc…

Si vous avez des examens complémentaires (radio, IRM, scanner, échographie, bilans sanguins,…), n’hésitez pas à les apporter !

L’ostéopathe s’assure que le motif de consultation est bien du ressort de l’ostéopathie et qu’il ne nécessite pas une prise en charge médicale.

Puis l’ostéopathe se renseigne sur le fonctionnement global du corps du patient, afin de comprendre comment la douleur s’est installée.

 

Le deuxième temps de la consultation est celui des tests

L’ostéopathe commence par des tests orthopédiques : ce sont des tests médicaux permettant d’éliminer des pathologies, et  de définir quelle est la structure en souffrance.

Cette étape est très importante  car elle permet à l’ostéopathe de savoir s’il peut prendre en charge le problème.

Puis l’ostéopathe observe le patient et lui demande d’effectuer certains mouvements.

Enfin, grâce à une palpation précise et une écoute minutieuse des tissus, l’ostéopathe réalise un bilan complet du corps du patient afin de comprendre d’où vient sa douleur. Il cherche des dysfonctions : des zones de restriction dans tout le corps.

 

Vient ensuite le traitement

L’ostéopathe traite les différentes restrictions retrouvées pendant ses tests.

L’ostéopathe dispose d’un panel de techniques , avec entre autres : des techniques structurelles et fonctionnelles, viscérales, tissulaires, myo-tensives, articulaires, cranio-sacrées.

Il adaptera ses techniques selon les dysfonctions retrouvées chez le patient.

 

A la fin du traitement, l’ostéopathe re-teste afin de vérifier que les dysfonctions sont corrigées

Le corps a besoin de temps pour s’adapter aux informations que l’ostéopathe lui a fourni.

Il se peut donc qu’à la fin de la consultation la douleur soit encore présente. Il faut souvent compter quelques jours à une semaine pour que le traitement agisse, que le corps réussisse à s’adapter et se guérir, et que la douleur disparaisse.

Si vous avez la moindre question, n’hésitez pas à contacter votre ostéopathe.